Les Partenariats


Visite de la LPO Isère (juin 2018)

©Collectif Grand Albert
©Collectif Grand Albert

La Présidente et le Directeur de la LPO Isère sont venus le 15 juin pour une visite approfondie des sites du Gd Albert et du Petit Coquet. Il s’agissait, pour cette association, d’identifier les potentialités écologiques du site afin d’étudier un partenariat de longue durée avec les propriétaires, sous la forme d'une Convention d'Obligation Réelle Environnementale (ORE).

 

En septembre 2018, cette convention ORE a été signée entre les trois propriétaires du site et la LPO Isère (Auvergne-Rhône-Alpes), pour une durée de 99 ans. Pour en savoir plus, cliquez ici pour consulter la Feuille des Étangs n° 4.

Avec Jean-Paul Tutel, éleveur laitier à Val d'Isère (printemps 2018)

©Collectif Grand Albert
©Collectif Grand Albert

Des "Chantiers du Mardi" se sont organisés pour nettoyer les berges de l'étang (débroussaillage) afin d'installer une clôture de 2,5 km pour installer un troupeau d'une vingtaine de génisses, d'avril à juin 2018. L'objectif étant de contenir la pousse de la végétation.

 

Les génisses seront peut-être de retour au printemps 2019, avant la saison en alpage.

Avec l'association Aplomb (printemps 2018)

©Collectif Grand Albert
©Collectif Grand Albert

Les bénévoles du Collectif ont aidé cette association à récupérer des pièces de bois, issues du démontage des cabanes.

 

Aplomb organise des formations dans le domaine de l'écoconstruction.

Avec Jacques Bertholet, apiculteur savoyard (printemps 2018)

©Collectif Grand Albert
©Collectif Grand Albert

Une quinzaine de ruches ont été disposées au Grand Albert, au moment de la floraison du châtaigner, ce qui a permis à cet apiculteur de faire une bonne récolte.

Avec l'entreprise Eco-Saule'ution, de Revel Tourdan (février et octobre 2018)

Copyright Yvan Rieussec
Copyright Yvan Rieussec

Cette entreprise intervient dans le génie écologique.

 

En février 2018, ses employés sont venus prélever des boutures de saule cendré - Salix cinerea - afin de constituer un conservatoire de cette espèce. Le saule cendré convient particulièrement bien à la stabilisation des berges de rivières.

©Collectif Grand Albert
©Collectif Grand Albert

En octobre 2018, l'entreprise est revenue prélever de jeunes bouleaux, afin d'en faire des fagots destinés, eux aussi, à la stabilisation des berges de rivières.

Visite de BLE (novembre 2017)

©Collectif Grand Albert
©Collectif Grand Albert

L'association partenaire Bièvre Liers Environnement de La Côte-Saint-André, désireuse de découvrir le site, a invité ses membres pour une visite guidée en compagnie de Myriam, vice présidente du Collectif.

Avec l'association Le Pic Vert (juillet 2017)

©Collectif Grand Albert
©Collectif Grand Albert

En juillet 2017, un Grand Chantier de démolition des ruines de cabanes a été organisé sous l'égide de l'association Le Pic Vert. Ce chantier qui a duré deux jours a mobilisé de nombreux bénévoles d'autres associations (Blé, Nature Vivante, LPO…) et habitants du secteur.

 

En juillet 2018, une cabane restée en bon état a été conservée et déplacée sur la partie de l'étang encore en eau afin d'être transformée en observatoire de la faune locale.

©Collectif Grand Albert
©Collectif Grand Albert
Copyright Joceline Girard
Copyright Joceline Girard